victoire aux points pour Jérome NOËL le 19 juin contre Youcef BRAHAM

20 juin 2010 - 00:00

Sérieux et appliqué, Jérome a su prendre la mesure d'un adversaire vaillant, mais néanmoins moins puissant et accrocheur.

Full Contact / Jérôme Noël dans le tempo

Publié le lundi 21 juin 2010 à 11H00


Même s'il a eu du mal à s'approcher, Jérôme Noël a fait la différence.

La Carolo se rapproche doucement d'un retour sur la scène européenne. Samedi soir, il a passé un bon test devant Youcef Braham.

UN nouveau combat « à la maison » à Bazeilles fin octobre, une sortie en Belgique probablement devant « le champion d'Espagne » le 27 novembre : ce planning devrait mener Jérôme Noël à la reconquête de la ceinture européenne avant la fin de l'année.
Après l'espoir belge Raphaël Gérodez, le Carolo a passé un second test probant samedi soir à Bazeilles face à Youcef Braham. « Le combat a été très tactique. L'adversaire de Jérôme l'a attendu. Braham vient du thaï, il est donc mobile. Comme c'est aussi un vieux briscard, il a ceinturé Jérôme quand il le fallait. C'était une très bonne opposition, idéale pour se mettre en confiance », résume Michel Bois.
Les juges ont rendu un verdict (3-0), récompensant l'impact « physique » de l'ancien challenger mondial : « Je lui avais demandé de donner des coups de pied de face pour le repousser. Jérôme a encore été mieux que devant Gérodez ».
Un « créneau » reste à trouver pour le prochain gala à Bazeilles et le championnat d'Europe : « Pour la salle Bayard dont la contenance correspond plus à l'événement, il faudra tenir compte du calendrier de l'Etoile en basket », souligne le manager du CBACM.
« J'ai besoin d'encore plus de rounds pour retrouver des sensations. A l'entraînement, c'est puissance 10 et je dois retranscrire ça en combat », estime Jérôme Noël un peu frustré par les breaks de l'arbitre : « Dès que je m'approchais, il nous séparait direct. Et quand il y avait des occasions de corps à corps, mon adversaire m'accrochait. J'aurais pu mieux faire mais j'ai eu peur du contre. Ça allait de mieux en mieux et s'il y avait eu plus de rounds, il serait tombé je pense ».

vous pouvez voir plus de photos de la soirée sur le lien suivant :

http://www.kingevent.tv/album.php?dossier=Full%20Bazeilles20.06.2010


Dur pour Guewen et Sandro


Guewen Bonarini, chez lui, et Sandro Dibiase étaient également opposés à du très lourd. Les deux se sont inclinés : « Je ne regrette pas, c'est avec ce genre de combats que l'on apprend », assure Michel Bois.
Un changement de programme de dernière minute - Morgan Fortrie a remplacé Hassan Sharif - a contribué à « déstabiliser » Guewen Bonarini, battu aux points par le champion de France amateurs 2009 et médaille de bronze chez les semi-pros cette saison : « Il aurait pu faire preuve de plus de détermination mais il y avait de la pression et le fait de connaître son adversaire au dernier moment l'a perturbé ».
Face à Sandro Dibiase, Stan Martin, le futur prof d'EPS et classe A, a confirmé son brillant succès à Namur devant Raphaël Gérodez. Non sans que le classe B du CBACM n'aille « au bout de lui-même ». Pour se faire contrer durant la 5e et ultime reprise : « Il s'est fait compter et ça s'est arrêté là. Le combat, très très intense, s'est toujours déroulé à mi-distance et même en corps à corps ».
« Le mérite de Stan est d'autant plus grand que Dibiase n'était jamais tombé », rappelle Thierry Tavernier, du team éponyme.

Jean-Pierre PRAULT

__________________________________________________________________________________________

Noël à Bazeilles le 19 juin

Publié le mercredi 02 juin 2010 à 11H00

Jérôme Noël n'aura pas la partie facile face à un nouvel adversaire.

LES fullers carolos sont revenus de Troyes et des championnats de France (FFSCDA) avec deux titres en juniors, confirmant le succès en Coupe de France en décembre dernier : « Il y avait au total plus de 500 participants », souligne l'entraîneur du CBACM, Michel Bois, pour situer le niveau.
Julie Spilmont et Morgan Lambert se sont imposés en moins de 56 kg et moins de 57 kg, le second face au Creusotin Mathieu Pitino et la première au terme d'un derby ardennais face la déjà vice-championne de France de karaté-contact (Manchester), Charlotte Alves-Rigor.
Le prochain rendez-vous est fixé dans les Ardennes, le samedi 19 juin, à Bazeilles, à la maison départementale des sports.
Braham au final
Dans le combat vedette, Jérôme Noël devait affronter Julien de Boisrolin, un test dans l'optique d'un retour sur la scène européenne.
Le combattant de Villeneuve-le-Roi, vainqueur de la Coupe de France Elites 2009-2010, a malheureusement dû déclarer forfait, après une blessure en kick : « Il est touché à la malléole et n'est pas à 100 %. On a préféré ne pas prendre de risques », explique son entraîneur, Nabil Khouader.
Jérôme Noël ne gagnera pas forcément au change avec Youcef Braham dans une explication programmée en 5 x 2'.
Ce camarade de salle de de Boisrolin s'est surtout illustré en thaï et en kick, disputant notamment deux championnats d'Europe Wako Elites dans cette dernière spécialité.
Mais il possède aussi des références en full puisqu'il a été vu aux championnats du monde amateurs Wako où il a côtoyé l'entraîneur de l'équipe de France, Christophe Lartisien : « Il a moins de technique de poings que Jérôme mais c'est pas mal. Ça ne se dégonfle pas...», prévient le Rémois.
« On sait que, depuis son championnat du monde contre le Kazakh (Azamat Belgibayev), Jérôme Noël a des problèmes avec son nez », rappelle Nabil Khouader, preuve que le coach de Villeneuve-le-Roi a bien étudié son sujet.


Bonarini chez lui
Avec ce bémol que Michel Bois a pris soin d'accorder un break « réparateur » à son couvreur, après son retour gagnant contre le Belge Raphël Gérodez à Charleville : « Nous avons refusé plusieurs combats, notamment à Namur et à Troyes pour qu'il soit à 100 % devant son public », explique Tiphaine Bois, très impliquée auprès de son père.
De la pression, il y en aura aussi pour Guewen Bonarini, vu à son avantage de l'autre côté de la frontière à Namur (la soirée est visible sur kingevent.tv).
L'espoir sedanais (quart de finaliste des France) aura face à lui un représentant du très réputé Team Thierry Tavernier, Hassan Sharif.
Le club de la banlieue de Lille « fournira » également l'adversaire de Sandro Dibiase, un certain Stan Martin, étudiant au Creps de Wattignies, dont le très bon coup d'œil et la technique chirurgicale lui ont permis de battre (KO 3e) le susnommé Raphaël Gérodez, à Namur, chez Piero Sicurella.
Jean-Pierre PRAULT
(*) Champion d'Europe amateurs de kick (WKN).

Commentaires

Staff
nohmadcoach
nohmadcoach 3 juin 2010 19:35
Entraîneur

Charlotte fait bien du karaté au club de Manchester, mais elle est bien licenciée au LOISIR SPORTING CLUB de Villers-Semeuse où elle pratique aussi le full-contact ! Le journaliste devrait vérifier ses infos (pas si pro, Jean-Pierre PRAULT ? )

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Entraîneur
  • 4 Compétiteurs
  • 1 Supporter

Aucun membre ne fête son anniversaire ce mois-ci.